Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Deodatie-Info-Gilou.over-blog.com

Au fil du Conseil Municipal N° 50 à Mandray

23 Décembre 2017, 19:15pm

Publié par Gilou

Le mot du maire

Mesdames, Messieurs, Chers amis,

L’année 2017 approche déjà de son terme et nous sommes nombreux à nous dire que le temps passe trop vite entre activités professionnelles, familiales ou de loisirs. L’année 2017 était donc bien remplie, et en équipe, nous sommes quotidiennement investis avec le dynamisme inspiré par les paroles d’Albert CAMUS

« la vraie générosité envers l’avenir consiste à tout donner au présent ».

Ainsi, j’ai le plaisir de vous transmettre quelques informations relatives à la vie de la commune. Je reste à votre disposition pour développer tout point d’information si vous en ressentez le besoin.

Je vous souhaite, au nom de toute l’équipe municipale, de très belles fêtes de fin d’année. Qu’elles vous permettent de vous ressourcer auprès de ceux qui vous sont chers.

Cependant, il est difficile de se réjouir pleinement alors que plusieurs familles de notre village ont perdu très récemment un proche. J’ai une pensée toute particulière pour ces familles. Qu’elles soient assurées du soutien et de l’amitié de notre communauté villageoise, solidaire et bienveillante.

Le conseil municipal serait heureux de vous accueillir à l’occasion des vœux du Maire au foyer rural, samedi 20 janvier à 18h00.

Bonne lecture.

                                                        Le maire : Emmanuel Laurent

Le bulletin "Au fil du Conseil Municipal n° 50"  qui mentionne toutes les informations

sera distribué aux habitants de Mandray

Infos :

Derniers conseils municipaux :

29 septembre 2017 : section n° 2/5
1er décembre 2017 : section n° 3/5

Divers à consulter :

La "Boussole" : futur pôle culturel : section n° 4/5 

Dossiers divers à consulter : section n° 5/5

Plan d’Aménagement numérique : "La fibre", les transports et l'ouverture d'une "recyclerie" à  Fraize. 

-o-

Pour pouvoir voter en 2018 vous devez impérativement

être inscrits en mairie avant le 31/12/2017.

OUVERTURE EXCEPTIONNELLE DE LA MAIRIE

SAMEDI 30 DÉCEMBRE –de 10H00 a 12h00

INSCRIPTION LISTE ÉLECTORALE

 

VENTE DE BOIS DE CHAUFFAGE AUX ADMINISTRES

Des lots de hêtres seront disponibles .

Ces derniers ont été exploités sur les parcelles  communales par une entreprise

Le prix au m3 est de 34 euros HT (TVA à 10%)

Vous pouvez d'ores et déjà vous inscrire en mairie

L'attribution des lots s'effectuera par tirage au sort fin janvier.

Merci à tous !

L'adjoint à la forêt et aux chemins : Yannick BERARD

 

1/5

 

 

 

 

 

section n° 2/5

Le 29 Septembre 2017 à 20 heures, le Conseil Municipal de cette Commune, régulièrement convoqué , s' est réuni au nombre prescrit par la loi , dans le lieu habituel de ses séances , sous la présidence du maire. 

Nombre de membres

  • Afférents au conseil  municipal : 15
  • Présents : 12

Objet des délibérations

SOMMAIRE

  1. Concession captage de source et passage de canalisation en forêt,
  2. Attributions du marché de travaux,
  3. Décision modificative budget eau,
  4. Modification du tableau des effectifs,
  5. Animations CCAS,
  6. Adhésion des communes de Bois-de-Champ, Mortagne et les Rouges Eaux,
  7. Préparation course montagne,
  8. Divers,
  • Concession captage de source et passage de canalisation en foret

Un certain nombre de résidences, éloignées du réseau d’eau potable sont alimentées par des sources situées en forêt communale. Le captage de la source, et la distribution jusque dans l’habitation sont autorisés par convention avec la Commune sous forme d’une concession. Cette concession est régulièrement renouvelée. Elle est accompagnée d’une redevance.

Ainsi, le maire explique que monsieur Biedert-Pascinore a été autorisé à bénéficier d'une concession de captage de source en forêt communale, mais suite à la vente de sa propriété , le nouvel acheteur Monsieur Petit Maxime, demande le bénéfice à son nom de la concession.

Le conseil municipal, près en avoir délibéré, à l'unanimité des membres, 

DÉCIDE : d’accepter ce changement de propriétaire.

  • Attributions du marché de travaux

Comme il l’avait été annoncé lors des vœux du maire, l’année 2017 a été consacrée à l’élaboration du projet de rénovation du bâtiment mairie /école. Les dossiers de subvention, le marché à procédure adapté ont été réalisés. La commission d’appel d’offre s’est réunie le 25 septembre. Ainsi, le maire propose aux membres du Conseil Municipal de suivre les avis de la Commission d’Appel d’offres qui a identifié une entreprise pour chacun des 3 lots comme étant la plus avantageuse économiquement et donc d’attribuer le marché à ces 3 entreprises.

Le maire informe que l'entreprise sélectionnée pour le lot numéro 1, soit les travaux de " Couverture Zinguerie "est :

- l'Entreprise Ballouard

Le maire informe que l'entreprise sélectionnée pour le lot numéro 2, soit les travaux de " Menuiserie extérieures "est :

- l'Entreprise Mangeolle & Fils

Le maire informe que l'entreprise sélectionnée pour le lot numéro 3, soit les travaux de " Ravalement "est :

 - l'Entreprise Haas Michel et Grégory

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, à l’unanimité des membres présents,

ACCEPTE l'attribution du marché aux sociétés désignées ci-dessus.

AUTORISE le maire à signer tous les documents relatifs à ce dossier

Depuis ce conseil, une première réunion de chantier a eu lieu. Afin de ne pas gêner le fonctionnement de l’école, pour des raisons de sécurité également, sans oublier les contraintes météorologiques, les travaux sont programmés pendant les vacances scolaires du mois d’avril 2018.

Ils consistent donc à refaire le crépi de la mairie, changer la toiture et renouveler les ouvertures du bâtiment annexe de la mairie.  

  • Décision modificative budget eau

Les travaux de réparation et le renouvellement du matériel nécessaire à l’entretien du réseau de distribution de l’eau potable ont été plus nombreux que prévus.

Le conseil, décide de modifier les crédits pour : 

Fonctionnement, Dépense 6063, Dépense 617 et Recette 7011                                                

  • Modification du tableau des effectifs

Vu la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la Fonction Publique Territoriale, notamment ses articles 3-2, 3-4 II et 34,

Vu le Code général des collectivités territoriales, notamment son article L5211-4-2,

Vu la nécessité de recourir à un poste d'adjoint technique territorial

Sur l’avis favorable du bureau municipal,

Le conseil municipal, après en avoir délibéré :

  • DECIDE de modifier le nombre d’heures du poste d’adjoint administratif, soit 22 heures à la place de 20 heures
  • PRECISE que le régime indemnitaire accordé continue à s’appliquer tout en tenant compte de l’évolution du grade tant que le RIFSEPP n’est pas mis en place
  • DIT que les crédits correspondants seront inscrits au chapitre 012.
  • DIT que le tableau des effectifs est modifié comme suit :

Catégorie

Grade

Nombre de postes ouverts

 au 01/09/2017

Nombre d’heures par poste

Filière administrative

C

Adjoint administratif  territorial 2ème classe

1

22h

Filière technique

C

Adjoint technique territorial principal 1ère classe

1

35 h

C

Adjoint technique territorial principal 2ème classe

1

35h

C

Adjoint technique territorial 2ème classe

1

28 h

C

Adjoint technique  territorial 2ème classe

1

25 h

C

Adjoint technique territorial 2ème classe

1

31 h

C

Adjoint technique territorial

1

30 h

     
  • Adhésion des commune de Bois-de-Champ, Mortagne et les Rouges Eaux

Le conseil, après en avoir délibéré :

Accepte l'adhésion des communes de Bois de Champ, Mortagne et les Rouges Eaux à la Communauté d'Agglomération.

2/5

section n° 3/5

Le 1er Décembre 2017, à 20 heures, le Conseil Municipal de cette Commune, régulièrement convoqué, s' est réuni au nombre prescrit par la loi , dans le lieu habituel de ses séances , sous la présidence du maire. 

Nombre de membres

  • Afférents au Conseil  municipal : 15
  • Présents : 11

Objet des délibérations

SOMMAIRE

  1. Eclairage Public favorisant la transition énergétique
  2. Demande d'aide auprès de la CASDDV- Fonds de Concours
  3. Participation des communes aux charges de fonctionnement des écoles publiques
  4. Tarif Eau
  5. Assurances
  6. Régime indemnitaire
  7. Prise en charge des frais de déplacement
  8. Travaux éligibles au dispositif de Certificats d'Economies d'Energie (CEE)
  • Eclairage Public favorisant la transition énergétique

Depuis plusieurs années, le réseau d’éclairage public devient difficile à entretenir. Les pièces détachées deviennent rares voire introuvables.

Afin de le remplacer par un matériel performant et moderne, afin, aussi, de réduire les dépenses de la commune à long terme et de favoriser la transition énergétique, la commune envisage des travaux de rénovation sur son l'éclairage public par le remplacement de tous les luminaires par des lampes de type "LED".

Une étude technique a été réalisée par le bureau d’étude mutualisée de la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges. Les dossiers de subvention ont été élaborés. Le conseil municipal sollicite le fond de concours de la Communauté d’Agglomération qui souhaite accompagner les communes rurales dans leur projet lié à la transition énergétique notamment.

Vu le Code Général des Collectivités territoriales

CONSIDERANT qu'il s'agit d'une opération favorisant la transition énergétique

CONSIDERANT l’opportunité de bénéficier de subvention de la Communauté d'Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges au titre du fond de concours

CONSIDERANT le montant total de l'opération chiffrée,

Après en avoir délibéré, le conseil municipal,

 SOLLICITE le concours financier de la Communauté d'Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges,

 AUTORISE le maire à déposer les dossiers de demandes de subventions correspondants et à signer les documents relatifs à ce dossier, notamment la convention financière avec la Communauté d'Agglomération

Voté à l'unanimité. 

  • Travaux éligibles au dispositif de Certificats d'Economies d'Energie (CEE)

Le maire fait part au conseil municipal de la proposition du PETR ( Pôle d’Equilibre Territorial Rural) du "Pays de la Déodatie" consistant à lui transférer les droits à Certificats d’Economies d’Energie (CEE) issus des travaux d’efficacité énergétique réalisés par la commune, afin de les regrouper et les valoriser pour l’ensemble des collectivités volontaires de son territoire.

Pour la bonne information du conseil municipal, le maire rappelle que les CEE sont un dispositif national obligeant les vendeurs d’énergie - appelés « Obligés » - à soutenir des actions de maîtrise de l’énergie (isolation des combles, installation de vitrages performants…) réalisées notamment par les collectivités territoriales.

Des fiches standardisées permettent de définir les conditions d’éligibilité d’une opération à ces certificats et le nombre de CEE Standard attribués selon les investissements réalisés. Ces CEE obtenus sont achetés par les Obligés à qui l’ Etat fixe des volumes à récupérer sous peine de pénalités.

Concrètement, la Commune devrait  ainsi percevoir le remboursement de 90% des dépenses liées à l’achat des luminaires et de l’horloge astronomique.

Le conseil municipal

  • AUTORISE le maire à signer les attestations requises pour chacune des opérations éligibles, ainsi qu’à transmettre tous documents utiles au Pays de la Déodatie qui se chargera de déposer les dossiers de demande de certificats en vue de les valoriser financièrement au bénéficie de la commune.

Voté à l'unanimité.

Aujourd’hui, le réseau d’éclairage public est constitué autour de 4 postes : Haute Mandray, Centre, Basse Mandray, Bénifosse. Pour chaque poste, la commune paie un abonnement. Le projet tend à supprimer deux postes en reliant le réseau de la Basse Mandray au poste de Bénifosse, en reliant le réseau de la Haute Mandray au poste du Centre. La commune fait ainsi l’économie de 2 abonnements. Des horloges astronomiques remplaceront les horloges existantes. Celles-ci permettent de commander automatiquement le fonctionnement des lampes. La nuit l’intensité lumineuse sera abaissée. La technologie LED permet également de diminuer très sensiblement la consommation.

Ces travaux bénéficient également de subvention du conseil départemental à hauteur de 11% du montant hors taxes de l’ensemble des travaux. Les travaux seront réalisés au cours du printemps.

  • PARTICIPATION DES COMMUNES AUX CHARGES DE FONCTIONNEMENT DES ECOLES PUBLIQUES

La commune supporte tous les frais liés au fonctionnement de l’école. Seul, le Ministère de l’Education Nationale (l’Etat) participe financièrement par la mise à disposition du personnel enseignant. Les communes dont les enfants sont scolarisés à l’école de Mandray participent aux charges liées à la scolarisation de leurs enfants. Le conseil municipal décide d'augmenter la participation des communes, à partir de l'année 2018 pour les enfants des communes extérieures scolarisés à Mandray comme suit :

Enfant scolarisé en maternelle : 800 € par enfant

Enfant scolarisé en primaire : 400€ par enfant

A l'unanimité  (pour : 11 contre :  0 abstentions : 0)

  • Tarif Eau

Monsieur le maire explique que les recettes liées à la vente d'eau sont insuffisantes pour équilibrer le budget eau. Le renouvellement programmé et obligatoire de l’ensemble des compteurs, l’obligation d’améliorer sensiblement le rendement de notre réseau de distribution de l’eau potable nécessitent des investissements futurs. Le budget « eau » est un budget autonome. Il ne peut être équilibré que par le produit de la vente d’eau.

Les factures d’eau et d’assainissement ayant connu en 2010, de fortes hausses liées aux taxes d’assainissement, la commune n’a pas augmenté le prix de vente de l’eau potable. Aujourd’hui, le prix du m3 est très en dessous du prix plancher recommandé par l’Agence de l’eau et qui conditionne l’attribution de subventions pour les travaux d’investissement à venir.

Il est donc indispensable d'augmenter le prix de vente du m3 d'eau ainsi que l'abonnement.

D'autre part, pour pouvoir bénéficier de subventions, l'agence de l'eau impose un prix de vente du m3 d'eau.

Le prix du m3 d'eau est en deçà de ce prix plancher.

 

Le conseil, après en avoir délibéré décide de fixer les tarifs suivants :

 

         45€ de location compteur

         0.75 cents/m3 d'eau

         0.38cents/m3 d'eau pour la tranche 2(agriculteurs)

 

Voté à la majorité : (pour : 10 contre :  0 abstentions : 1)

Par comparaison :

Le prix de l'eau au M3 (HT - sans assainissements) est comparé avec les communes avoisinantes : 

Sainte-Léonard, Ban-sur-Meurthe, Anould, Saulcy-sur-Meurthe, Sainte-Marguerite 

  •  Assurances

Le maire explique que les assurances arrivent à terme en fin d'année.

C’est pourquoi il faut renouveler ou changer les contrats.

Après mise en concurrence et négociations,

Le conseil après en avoir délibéré décide de confier :

Les lots "Responsabilité Civile", "Protection Juridique et fonctionnelle", "Véhicules à moteur avec franchise" et "contrat auto collaborateurs" à la SMACL

Et le lot "Dommages aux Biens" à la CIADE.

Autorise le maire a signer les contrats avec les assurances SMACL et CIADE et tous les autres documents s'y afférent.

Voté à l'unanimité.

  • Régime indemnitaire

En fonction des différents métiers exercés par les agents communaux, des indemnités leur sont attribuées. Ces indemnités sont d’une part liées à  la technicité et à la qualité professionnelle de l’agent d’autre part.

Les agents municipaux sont tous assidus et compétents. Regret est fait à l'encontre  que quelques habitants qui sont également usagers des services dispensés par ces employés, ne soient  pas toujours respectueux à leur égard. Un certain nombre d’incivilités et d’indélicatesses sont quotidiennement commises.

Ainsi,

Considérant qu’il convient d’instaurer au sein de la commune, conformément au principe de parité tel que prévu par l’article 88 de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984, un régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l'expertise et de l'engagement professionnel (RIFSEEP) en lieu et place du régime indemnitaire existant pour les agents de la commune ,

Considérant que ce régime indemnitaire se compose :

  •  d’une part obligatoire, l’indemnité de fonctions, de sujétions et d’expertise (IFSE) liée aux fonctions exercées par l’agent  (60%)
  •  et d’une part facultative, le complément indemnitaire annuel (CIA), non automatiquement reconductible d’une année sur l’autre puisque lié à la manière de servir de l’agent  (40%)

Le conseil après en avoir délibéré autorise le maire à saisir le Comité Technique du Centre de Gestion et l'autorise à signer tous les documents s'y afférant.

Voté à l'unanimité.           

  • Prise en charge des frais de déplacement

Le maire explique au conseil que les animatrices de la Bibliothèque Municipale sont des bénévoles de l’ASSL. Ces bénévoles participent régulièrement à des formations afin d’assurer un service de lecture publique de qualité sur la commune, en liaison avec la médiathèque départementale et bientôt la nouvelle médiathèque de la communauté d’agglomération de Saint-Dié-des-Vosges.

La bibliothèque est ouverte tous les vendredis de 17h15 à 18h30 au Seypré.

La commune propose donc de participer au frais de déplacement ainsi qu'aux frais de repas liés aux formations.

Le conseil après en avoir délibéré accepte que la commune prenne en charge ces frais.

Voté à l'unanimité.  

3/5

section n° 4/5 

La Boussole, le futur pôle culturel et touristique de la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges

 

L’avant-projet du Pôle culturel et touristique, baptisé La Boussole, a été présenté aux élus intercommunaux lors de la séance du Conseil d’Agglomération le mardi 24 octobre.
D’un coût total de près de 12,5 millions d’euros, le projet bénéficiera de nombreuses subventions, notamment de la Drac (Direction des Affaires Culturelles) à hauteur de 5,4 millions d’euros et de la Région, qui a doublé son apport initial et accordé une subvention d’un million d’euros. Le Département s’est, lui, engagé pour 600 000 euros. Au final, il restera 5,6 millions d’euros à la charge de la Communauté d’Agglomération, soit 45 % du montant total du projet.
Un projet dont le territoire a besoin, le Président l’a réaffirmé, mené dans « des conditions financières solides ». Un projet qui consiste en l’aménagement au sein de l’actuel bâtiment Copernic, en plein cœur du centre-ville de Saint-Dié-des-Vosges, d’un équipement comportant une médiathèque nouvelle génération, l’office de tourisme intercommunal, des espaces polyvalents, un forum, un auditorium… Un équipement type « Troisième lieu », lieu de rencontre et de partage autour de la lecture, de l’enfance, des technologies numériques, de la conservation du patrimoine et des incunables, de la valorisation et de promotion du territoire…

Outil de cohésion sociale, d’attractivité, ce Pôle sera aussi tête de réseau avec les médiathèques du territoire de l’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges.

 

 

INFORMATIONS DIVERSES

 

En lien avec l’IUT de Saint Dié, la commune de Mandray s’est engagée dans l’accompagnement un ʺprojet tutoréʺ à destination d’un groupe de 3 étudiants en licence ʺTourisme et Activités de Montagne (TAM)ʺ

 

Ce projet pourrait s’intituler :

« Patrimoine, nature et art de vivre dans le bassin de vie de Mandray ».

Les étudiants volontaires, en licence professionnelle ʺTourisme-Activités de Montagneʺ, disposent de trois fois quatre semaines pour finaliser leur ʺprojet tutoréʺ.

L’objectif général :

  • Amener un groupe de 3 étudiants à conduire un projet touristique dans un bassin de vie. Ce projet mettrait en valeur les atouts d’un terroir :

-son patrimoine historique (haut-fer, patrimoine industriel, anciennes fermes, paysages marqués par les deux guerres mondiales…) ;

-son ʺpatrimoine vertʺ : randonnées champêtres et forestières, découvertes naturalistes ;

-son patrimoine culturel, artistique et/ou gastronomique : l’imaginaire local (le folklore des fiauves, légendes et contes), les arts (la Mandroseraie) voire les recettes gourmandes des Hautes-Vosges goûtées au bistrot d’Entre-2-Eaux.

Le projet permettrait aux habitants de se réapproprier de manière agréable l’histoire, le paysage et la qualité de vie de leurs villages. Il valoriserait aux yeux des touristes la découverte du Haut-Fer de Mandray, proposerait des randonnées à dominante patrimoniale, historique, naturaliste et/ou culturelle. Il mettrait en valeur le bistrot d’Entre-2-Eaux.

Les résultats attendus

-1) La maquette de 3 panneaux sur Mandray et/ou un système de QR code. Ces panneaux inviteraient à la découverte de 3 sentiers-découvertes, du Haut-fer et du bistrot d’E-2-E. D’autres aspects, inaperçus a priori, ne sont pas exclus. Les sentiers déjà réalisés sur Entre-Deux-Eaux et Mandray seraient réutilisés, connectés et peut-être remaniés. Le style des nouveaux panneaux serait rendu cohérent avec les trois panneaux déjà réalisés sur Entre-Deux-Eaux. Résultats fin mars 2018.

-2) La maquette d’un dépliant (flyer) appliqué aux mêmes buts : les dépliants déjà réalisés sur Mandray et Entre-Deux-Eaux seraient considérés. Des lieux de distribution gratuite et/ou de vente seraient prévus (Office du tourisme de Saint-Dié-Des-Vosges, mairies, gîtes et café local, boîte intégrées dans les panneaux ? etc…) Le groupe utiliserait et synthétiserait une documentation rassemblée par des personnes ressources locales. Résultat fin mars 2018.

-3) L’organisation d’une animation autour du Haut-Fer de Mandray en liaison avec l’association du Haut-Fer et avec son aide ; voire avec d’autres partenaires locaux. A titre seulement indicatif, cette animation (demi-journée ? journée ? soirée ?) permettrait la découverte du Haut-Fer de Mandray et de son environnement (Randonnée-découverte ? Visite du Haut-Fer ? Et/ou goûter-couaroil au bistrot d’Entre-2-Eaux ?). L’association du Haut-Fer serait partenaire de ce sous-projet. Date de l’animation fin mars ou début avril 2018.

Dans ces trois sous-projets, les étudiants réinvestiraient les acquis des trois modules d’harmonisation de l’UE1 programmés au premier trimestre de 2017-2018 : histoire et patrimoine, introduction au tourisme et expression écrite et orale. Ce dernier module programme, en effet, une initiation à l’infographie, à l’organisation d’exposés (conférence, réunion, etc.), au pilotage d’une réunion et à la gestion d’un groupe.

Méthodologie

Une présentation de la commande a été faite le 6 octobre au matin à l’IUT de Saint-Dié-Des-Vosges afin de permettre à 3 étudiants d’adhérer au projet.

Les étudiants recensent le potentiel touristique du bassin de vie : public cible et inscription du Haut-Fer de Mandray dans des abords et dans un environnement attrayants, qui donnent aux touristes le désir d’approfondir leur découverte du terroir ; appropriation d’une documentation fournie sur l’histoire, le patrimoine et la géographie du bassin de vie ; observation de projets semblables.

Des apports de connaissances, de méthodes et de techniques seront possibles auprès de personnes ressources, dont certaines agrées par le commanditaire, constitueront un groupe de suivi du projet…

Des bilans provisoires et des relances seront régulièrement assurés par le groupe de suivi du projet.

4/5

section n° 5/5 

Plan d’Aménagement numérique : La fibre

 

La fibre est arrivée à Mandray, des travaux sont en cours d’achèvement.

L’accessibilité aux services numériques à Haut Débit et Très Haut Débit, est devenue un vecteur majeur d’attractivité des territoires et de compétitivité économique. Aussi, bien que cette action ne relève pas de sa compétence, le Conseil Départemental a engagé un Plan d’Aménagement Numérique sur la période 2014 – 2018 ambitieux, doté de 60 millions d’euros, afin de permettre à chaque vosgien de disposer d’une connexion Internet adaptée à ses besoins et ainsi assurer l’équilibre numérique des territoires.

Mandray va bénéficier de la mise en œuvre de ce Plan d’Aménagement Numérique dès le printemps prochain. Il permettra à Mandray et  à son territoire de renforcer son attractivité, d’améliorer notre qualité de vie et d’assurer les équilibres territoriaux qui sont les trois axes majeurs du plan Vosges Ambitions 2021.

Concrètement, l’objectif est de garantir un débit « plancher » de 3 à 4 Mbit/s à l’ensemble des vosgiens, en mobilisant les technologies les mieux adaptées, la fibre optique et la montée en débit filaire. Toutes les zones « blanches » Haut Débit de la commune seront résorbées. Chaque foyer pourra bénéficier de la fourniture d’un débit minimum de 3 à 4 Mbit/s (pouvant aller jusqu’à 50 Mbit/s) sur tout le territoire, par l’implantation de solutions technologiques filaires (fibre optique) et équipements de montées en débit (Points de Raccordement Mutualisés – PRM) : ce sont les grosses armoires beiges situées sur la place du village.

Pour les professionnels, le Département a mis en place un guichet unique Très Haut Débit pour répondre le plus précisément à leurs besoins.

Ce programme d’investissements pluriannuel amorce également le déploiement du Très Haut Débit (plus de 100Mbit/s). La Communauté d’Agglomération de Saint Dié, La Région Grand Est et le Conseil Départemental se sont engagés dans ce projet de généraliser l’accès au très haut débit sur tout le territoire de la Communauté d’agglomération. La fibre arrivera dans chaque foyer. L’ensemble du territoire vosgien devrait être couvert à l’horizon 2032.  La région grand est devrait alors être la première région de France à  être entièrement fibrée.

Transport

La communauté d’agglomération de Saint Dié des Vosges assure la compétence « transport » sur son territoire. Dans ce cadre, la communauté d’agglomération reprend les liaisons existantes et diversifie les solutions par de nouvelles modalités. La nouveauté la plus importante tient sûrement dans « la création de liens de mobilité de toutes les communes de l’agglomération vers les points névralgiques que sont Saint-Dié-des-Vosges, Fraize, Senones et Raon. » Il sera désormais possible de rallier ces centres d’activités principaux depuis plusieurs points de départs. Les sept gares du réseau TER de l’agglo seront également desservies : Saint-Dié-des-Vosges, Raon-l’Étape, Etival, Provenchères, Raves-Ban-de-Laveline, Saint-Léonard et Corcieux. Concrètement, pour Mandray, des liaisons avec la ville de Saint Dié seront mises en places 2 fois par semaine ainsi qu’une liaison avec la gare de Saint Léonard.

L’agglo se lance également dans le transport à la demande. Là aussi pour faciliter la mobilité dans des secteurs ruraux vers les centres d’attractivité. C’est aussi une nouveauté sur laquelle l’intercommunalité mise. Une réservation deux heures avant et un véhicule dépose ses passagers dans un lieu de dépose (sur la place devant la mairie) pour un trajet à 1 €.

 L’enjeu est important. Il concerne différents publics : des jeunes qui travaillent sans avoir le permis à la personne âgée qui a besoin d’aller voir son médecin. Avec ce plan, la communauté d’Agglomération de Saint Dié des Vosges développe une vraie ambition en matière de mobilité, une des clés du développement du territoire. »

Vous recevrez très prochainement une brochure qui mentionnera toutes les informations pratiques vous permettant de bénéficier de ces nouveaux services. 

Ouverture Recyclerie à Fraize

Emmaüs 88 ouvre une Recyclerie au 9 rue des Secs Prés à Fraize !

L’installation de cette Recyclerie est le fruit d’un long travail avec la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges pour répondre aux besoins du territoire et créer de l’emploi. Plusieurs emplois ont d’ores et déjà été créés.

L’association, de la même manière qu’à Rambervillers et à Neufchâteau, se déplace sur rendez-vous gratuitement et collecte tout type de matériel (meubles, électro-ménagers, vaisselle, bibelots, vêtements, jouets, livres, vélos, outils de jardins, etc. susceptible d’être réemployé ou recyclé au travers des différentes filières.

L’association accueille également les donateurs sur son site des secs prés

 du lundi au jeudi, de 8h à 17 h et le vendredi matin de 8h à midi.

Emmaüs sera également présent sur les différentes déchetteries du secteur avec la mise en place de conteneurs dédiés et des agents valoristes présents pour vous accompagner dans le tri des matériaux.

Tous les biens collectés sont voués à être triés, nettoyés et réparés, pour être placés en salle de vente sur le site Emmaüs à Fraize. La boutique sera ouverte à tous

 le mercredi de 14h à 17h et le vendredi de 9h à 12h

La première vente a eu lieu le mercredi 13 Décembre 2017 de 14h à 17h

Emmaüs recherche également des bénévoles pour l’accompagner dans cette activité : n’hésitez pas à contacter l’association si le bénévolat vous intéresse !

Vous pouvez également consulter les infos pratiques sur le site internet d’Emmaüs : emmaus.88.free.fr

Contact : EMMAUS 88 - 03.29.50.48.74

MAIL : lesamis.emmaus@wanadoo.fr 

Attention : Si vous avez emménagé à Mandray récemment, votre commune d’origine vous a peut-être radié de ses listes électorales. L’inscription sur les listes électorales de la nouvelle commune n’est pas automatique. Vous devez en faire la démarche : rendez-vous en mairie avec un justificatif de domicile et une pièce d’identité pour remplir le formulaire d’inscription.

5/5

 

 

Commenter cet article