Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Deodatie-Info-Gilou.over-blog.com

Saint-Dié-des-Vosges : David Valence alerte le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation sur la situation des sapins pectinés

4 Novembre 2019, 22:03pm

Publié par Gilou

Communiqué de presse

Maire de Saint-Dié-des-Vosges et Vice-Président de la Région Grand Est, David Valence alerte le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation sur la situation des sapins pectinés.


Ce lundi 28 octobre, David Valence a alerté Didier Guillaume sur la situation des sapins pectinés, essence emblématique du massif des Vosges, attaqués dans la Région Grand Est comme ailleurs sur le territoire, par des insectes cambiophages parce que fragilisés par les épisodes récurrents de canicule et de sécheresse.
Préoccupé par l’état de santé de nos forêts et par le risque sanitaire réel que représentent ces attaques d’insectes cambiophages sur nos sapins, David Valence demande au Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation d’inclure le sapin pectiné dans le Plan de soutien exceptionnel de l’État pour la commercialisation des bois scolytés et la reconstitution des peuplements détruits. Un dispositif d’aide à la mobilisation de 16 millions d’euros annoncé le 8 octobre dernier, cependant exclusivement réservé à l’épicéa commun, pour son transport et sa vente hors de la région Grand Est, à des clients de l’ouest du pays notamment, où il existe également une forte demande pour les bois de sapins pectinés.
«La proportion de sapins pectinés stressés par les épisodes de canicule et de sécheresse, donc sensibles aux attaques, croît fortement d’année en année, ouvrant ainsi des possibilités de pullulations d’une ou plusieurs de ces espèces, parasites de faiblesse, inconnues jusqu’alors (…) 

Victimes de dépérissements massifs d’arbres de cette essence, sans solutions locales pour écouler les bois, les propriétaires et gestionnaires concernés sont acculés  à regarder les arbres mourir sur pied et leur bois se déprécier complètement alors que des débouchés existent dans notre pays.

Cette situation est incompréhensible pour tous les acteurs de la filière», déplore David Valence, Maire de Saint-Dié-des-Vosges et Vice-président de la Région Grand Est.

 

Commenter cet article