Colroy la Grande : Maurice Lemaire n'est pas oublié.

 

C'est tout dernièrement que Sylvie Siffermann sous-préfète de l'arrondissement de Saint-Dié-des-Vosges s'est rendue au cimetière local accompagnée d'autorités civiles et militaires pour se recueillir devant la sépulture de Maurice Lemaire.

Ce dernier est connu pour ses antécédents politiques. Issu de Gerbépal d'un père né à La Petite-Fosse et d'une mère née à Colroy-la-Grande, cet homme s'est caractérisé dans sa carrière militaire durant la première guerre qui lui a valu 6 citations. Il est entré en polytechnique pour rejoint ensuite les chemins de fer. Spécialisé des voies et du ballast il inventa le procédé des nivellements des voies. Revenu au réseau Alsace-Lorraine, Maurice Lemaire accède à de nombreux postes à la S.N.C.F. où il a beaucoup donné. Élu maire de la commune pendant une trentaine d'année, il est également député de Saint-Dié et défendra les cantons de Raon-L'étape et Provenchères.

Entré au gouvernement et nommé secrétaire d'État à l'Industrie et au Commerce (1956-1957) il présidera également la commission de production industrielle à l'Assemblée Nationale.

Maurice Lemaire consacrera une bonne partie de sa vie dans le tunnel ferroviaire Lusse-Sainte-Marie-aux-Mines en sa reconversion en tunnel routier qui porte aujourd'hui son nom à Lusse.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Thème Magazine -  Hébergé par Overblog