Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Deodatie-Info-Gilou.over-blog.com

Coinches : 20 % de dons parfumés.

21 Octobre 2020, 08:15am

Publié par Gilou

À partager au maximum

 

Sylvie Combeau est une femme qui aime la vie et qui soutient certaines actions solidaires.

À cet effet, dans la cadre de l’ouverture du compte Facebook «  Le Dernier espoir pour Cyrielle et ses Enfants », qui regroupe des dons en faveur de la jeune maman frappée d’une maladie rare, Sylvie a voulu s’y associer.

Elle vous propose une vente de parfums de Grasse, hommes et femmes en spray vaporisateur uniquement. 80 références femmes et une quarantaine hommes sont à votre disposition.

Tarifs : 
S'adresser à Sylvie.

20 % des ventes seront reversés à l’association « Cyrielle »

Comment acheter :

Pour cela, il vous suffit de contacter Sylvie ainsi :

Par mail fredtym@hotmail.fr 

Par téléphone : 07.81.06.49.74

Facebook : https://www.facebook.com/events/2789518911306924/?acontext=%7B%22event_action_history%22%3A[%7B%22mechanism%22%3A%22search_results%22%2C%22surface%22%3A%22search%22%7D]%7D

Le message de Cyrielle : 

" Je m'appelle Cyrielle j'ai 33 ans et je suis maman de deux garçons de 9 ans et 3 ans. On m'a diagnostiqué en janvier 2018 un cancer très agressif dit “triple négatif”. Des traitements lourds m'ont permis de me stabiliser pour un temps. Le 31 décembre 2019 les spécialistes m'annoncent que le cancer a métastasé... C'est l’horreur. Il s'agit maintenant d'une maladie INCURABLE qui ne me permettra pas de voir grandir mes enfants. Bien que j'ai recommencé les traitements, le mal progresse toujours.

En Allemagne, il existe un traitement combinant immunothérapie couplée à un vaccin peptidique adapté à mes cellules tumorales. Ce traitement qui a fait ses preuves est extrêmement onéreux (100.000,00 €) entièrement à mes frais.

C’est pourquoi je sollicite votre générosité pour m’aider à le financer. « Le plus grand échec est de ne pas avoir le courage d'oser » . C'est grâce a cette citation de l'Abbé Pierre que j'ose vous faire part de ma détresse. Aidez-moi, aidez-nous… Merci par avance."

 

Commenter cet article