Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Deodatie-Info-Gilou

Déodatie-info-Gilou - Rejoignez-nous et bienvenue sur ce site - C'est un site dédié gratuitement à toutes les informations dans et sur une Grande Déodatie pour toutes : les associations, culturelles, sportives, historiques, ludiques, artistiques, etc.., les communes et autres par des annonces et des comptes-rendus de la Grande Déodatie Vosgiennes. La courtoisie et la politesse seront de rigueur. Tout (tous) caractère(s) Politique(s) et Religieux ainsi que la (les) critique(s) négative(s) contre une annonce ou texte correcte, ne sera (seront) accepté(s) sous peine de radiation pure et simple sans avis de l'administrateur. Les publications des autres médias seront refusés automatiquement (pas de copier coller ici) © Publications - Gilou Toute reproduction (textes et photos qui reste la propriété de son auteur) interdite sans l'autorisation de son rédacteur. © Publications - Gilou Any reproduction (texts and photographs which remains the property of its author) prohibited without the authorization of its editor.

Déodatie : la gendarmerie des vosges annonce une alerte escroquerie

Les entreprises peuvent être victimes d'escroqueries. Il convient d'être attentif face à cette menace, du fait que les sommes impliquées peuvent être conséquentes.

A ce titre, nous vous proposons une fiche de prévention relative aux arnaques potentielles contre les entreprises.

Soyez vigilants, et en cas de doute, vérifiez toujours l'identité de votre interlocuteur.

Groupement de Gendarmerie Départementale des Vosges

Attention aux arnaques contre les entreprises

 

Ce type d’arnaque est fréquente, et elle touche toutes les entreprises, même les plus grandes. Cette arnaque implique que le fraudeur contacte une entreprise cible en se faisant passer pour le président de la société mère ou un haut responsable. Le contact s’établit par mail ou téléphone, et après quelques échanges de confiance, le fraudeur demande un virement international non planifié urgent et confidentiel.

D’autres exemples similaires existent :

- Le fraudeur se fait passer pour l’entreprise cible auprès de ses clients, et annonce un changement de compte bancaire.

- Le fraudeur se fait passer pour une administration de l’État, ou un ministre et demande des paiements urgents et confidentiels.

Récemment une entreprise s’est faite escroquer plus de 200 000 euros grâce à ce type d’arnaque. Un fraudeur se présentant comme un avocat agissant pour une opération confidentielle de reprise d’entreprise, lui a  demandé un virement vers l’étranger pour ladite opération. Le gérant s’aperçoit de l’escroquerie suite à des impayés et évite de justesse un second virement de 100 000 euros.

Ces arnaques sont minutieusement préparées par une organisation criminelle qui s’informe longuement sur l’entreprise avant de passer à l’action. Elles ont souvent lieu pendant une période de trouble ou de congés, profitant de l’absence des responsables. Elles piratent les boites mails de l’entreprise et connaît parfaitement leur mode de fonctionnement.

 

Comment se prémunir contre cette arnaque ?

 

- Informer les membres de l’entreprise de ces types d’arnaques ;

- Ne pas agir dans la précipitation malgré l’insistance de la demande ;

- Toujours lire l’ensemble des documents présentés ;

- Vérifier l’identité de l’auteur de la demande via des sources fiables (internet, CCI, infogreffe …) ;

- Instaurer des procédures de vérifications et signatures ou d’accords multiples pour les paiements internationaux ;

- Maintenir à jour le système de sécurité informatique.

En cas d’escroquerie

-Identifier les virements ou paiements impliqués dans l’escroquerie ;

- Demander la suspension du paiement ;

- Si des coordonnées bancaires frauduleuses ont été utilisées, demander le blocage ;

- Déposer plainte auprès de la brigade de gendarmerie locale ou le commissariat local, en apportant le maximum d’information (identité de l’auteur, moyen de communication, adresse mail, numéro de téléphone, document transmis …)

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article