Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Deodatie-Info-Gilou

Déodatie-info-Gilou - Rejoignez-nous et bienvenue sur ce site - C'est un site dédié gratuitement à toutes les informations dans et sur une Grande Déodatie pour toutes : les associations, culturelles, sportives, historiques, ludiques, artistiques, etc.., les communes et autres par des annonces et des comptes-rendus de la Grande Déodatie Vosgiennes. La courtoisie et la politesse seront de rigueur. Tout (tous) caractère(s) Politique(s) et Religieux ainsi que la (les) critique(s) négative(s) contre une annonce ou texte correcte, ne sera (seront) accepté(s) sous peine de radiation pure et simple sans avis de l'administrateur. Les publications des autres médias seront refusés automatiquement (pas de copier coller ici) © Publications - Gilou Toute reproduction (textes et photos qui reste la propriété de son auteur) interdite sans l'autorisation de son rédacteur. © Publications - Gilou Any reproduction (texts and photographs which remains the property of its author) prohibited without the authorization of its editor.

Anould a célébré le 11 novembre 2020 en toute droiture.

Prenant fait et cause de la pandémie de la COVID-19 et selon les directives gouvernementales, la cérémonie de la commémoration du 11 novembre a été célébrée sans le public et en comité restreint.

 

Distanciation et port du masque obligent et dans ces circonstances, la cérémonie s’est déroulée en présence des brillantes associations patriotiques de la commune qui répondent toujours présents dans ces moments du souvenir.

C’est ainsi que le premier magistrat Jacques Hestin accompagné de laure Moulin 2ème adjointe, Emmanuelle Noël 4èmme adjointe et Jean-Michel Bareth 5ème adjoint représentaient la municipalité. Avaient pris par à cette délégation Dominique Marchelletta président de la section locale de la Légion Vosgienne, Jacques Calmeyn président de l’association de l’ UNC-AFN, et deux personnes porte-drapeaux de ces associations patriotiques, Cédric Jacquot lieutenant du C.I.S Aulnois (Centre d’Incendie et de Secours) et trois musiciens de la Batterie Fanfare « La Renaissante ».

Avant le traditionnel dépôt de gerbe, Jacques Hestin a lu le message de madame Geneviève Darrieussecq ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, chargée de la mémoire et des Anciens Combattants pour cette journée nationale de commémoration de la Victoire et de la Paix.

Jean-Michel Bareth adjoint délégué aux association patriotique énonça nominativement  chaque soldats tombés et Morts pour la France en 2020.

Un recueillement simple et discret sans aucun débordement ni vin d’honneur.

Message de madame Geneviève Darrieussecq ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, chargée de la mémoire et des Anciens Combattants était le suivant pour cette journée nationale de commémoration de la Victoire et de la Paix " en Hommage à tous les  Morts pour la France " :

 

C'était il Y a un siècle.

Ce 10 novembre 1920, la Grande Guerre est achevée depuis deux ans. Dans la

citadelle de Verdun, Auguste TH 1 N, soldat de deuxième classe et pupille de la Nation, dépose un bouquet d’œillets blancs et rouges sur le cercueil d'un soldat. Un parmi tous les combattants des Flandres, de l'Artois, de la Somme, du Chemin-des-Dames, de Lorraine, de la Meuse ... Un de ces braves! Un des poilus qui participa à une interminable guerre. Un de ces Français qui œuvra à la tâche incommensurable de la Victoire. Un parmi des milliers qui est devenu le Soldat inconnu.

Le 11 novembre 1920, le peuple de France l'accompagne solennellement sous les voûtes de l'Arc de Triomphe. La patrie, reconnaissante et unanime, s'incline

respectueusement devant son cercueil, en saluant la mémoire de tous les soldats morts sous le drapeau tricolore.

Quelques mois plus tard, il était inhumé. Depuis 1923, la Flamme du Souvenir veille, nuit et jour, sur la tombe. Chaque soir, elle est ravivée pour que jamais ne s'éteigne la mémoire. La sépulture du Soldat inconnu est devenue le lieu du recueillement national et le tombeau symbolique de tous ceux qui donnent leur vie pour la France.

Cet anonyme représente chacun de nos morts et tous nos morts en même temps.

Cette mémoire vit également dans chacune de nos communes, dans chaque ville et village de France, dans chacun de nos monuments aux morts, dans chacun des cimetières, dans nos mémoires familiales. Elle vit dans l’œuvre de Maurice Genevoix qui entre aujourd'hui au Panthéon. Le Président de la République l'a souhaité en l'honneur du peuple de 14-18.

Maurice Genevoix n'entre pas seul dans le temple de la Nation. Il y entre en soldat des Éparges, en écrivain et en porte-étendard de «Ceux de 14». Il y entre avec ses millions de frères d'armes, ceux dont il a immortalisé le souvenir, l'héroïsme et les souffrances. Il y entre avec toute la société, de la première ligne à l'arrière, mobilisée face à l'adversité et qui a tenu avec une admirable endurance. 8 millions de soldats combattirent sous les couleurs de notre drapeau, aucun d'entre eux ne revint totalement indemne. Des centaines de milliers furent blessés dans leur chair comme dans leur âme. 1 400 000 tombèrent au champs d'honneur. Nous ne les oublions pas. Inlassablement, nous les honorons.

Chaque 11 novembre, la Nation rend également un hommage solennel à tous les morts pour la France, ceux d'hier et ceux d'aujourd'hui. Chaque année, nous

rappelons leur nom. Chaque 11 novembre est un moment d'unité nationale et de cohésion autour de ceux qui donnent leur vie pour la France, de ceux qui la servent avec dévouement et courage. En ces instants, au souvenir des événements passés et aux prises avec les épreuves de notre temps, nous nous rappelons que c'est tout un peuple, uni et solidaire, qui fit la guerre, qui la supporta et en triompha.


Liste des « Morts Pour La France » au 11 Novembre 2020 lu

par l'autorité de chaque commune ou son délégué. 

 

 

- Chef de bataillon Clément FRISON-ROCHE, 5e régiment d'hélicoptères de combat (5e RHC), mort pour la France ;

- Chef de bataillon Benjamin GIREUD, 5e régiment d'hélicoptères de combat (5e RHC), mort pour la France ;

- Chef d’escadrons Nicolas MÉGARD, 5e régiment d'hélicoptères de combat (5e RHC), mort pour la France ;

- Capitaine Pierre-Emmanuel BOCKEL, 5e régiment d'hélicoptères de combat (5e RHC), mort pour la France ;

- Capitaine Alex MORISSE, 5e régiment d'hélicoptères de combat (5e RHC), mort pour la France ;

- Major Julien CARETTE, 5e régiment d'hélicoptères de combat (5e RHC), mort pour la France ;

- Maréchal des logis Romain SALLES DE SAINT-PAUL, 5e régiment d'hélicoptères de combat (5e RHC), mort pour la France ;

- Chef d’escadrons Romain CHOMEL de JARNIEU, 4e régiment de chasseurs (4e RCH), mort pour la France ;

- Adjudant Alexandre Protin, 4ème régiment de chasseurs (4èmè RCH), mort pour la France ;

- Maréchal des logis-chef Valentin Duval, 4ème régiment de chasseurs (4e RCH), mort pour la France ;

- Maréchal des logis-chef Antoine Serre, 4èmè régiment de chasseurs (4e RCH), mort pour la France ;

- Adjudant Jérémy Leusie, 93ème régiment d'artillerie de montagne (93e RAM), mort pour la France ;

- Adjudant Andreï JOUK, 2ème régiment étranger de génie (2e REG), mort pour la France ;

- Caporal-chef Volodymyr Rybontchouk, 1er régiment étranger de génie (1er REG), mort pour la France ;

- Brigadier-chef Dmytro Martynyouk, 1er régiment étranger de cavalerie (1er REC), mort pour la France ;

- Brigadier Kévin Clément, 1er régiment étranger de cavalerie (1er REC), mort pour la France ;

- Brigadier Tojohasina Razafintsalama, 1er régiment de hussards parachutistes (1er RHP), mort pour la France ;

- Maréchal des logis Andy Fila, 14ème régiment d’infanterie et de soutien logistique parachutiste (14e RISLP), mort pour la France ;

- Maréchal des logis S.T, 1er régiment de hussards parachutistes (1er RHP), mort pour la France ;

- Brigadier Arnaud Volpé, 1er régiment de hussards parachutistes (1er RHP), mort pour la France.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article